Se protéger des écrans : Atouts des lunettes anti lumière bleue

Nous sommes tout le temps devant les écrans. Au travail, nous sommes devant un ordinateur. À la maison, c’est devant la télévision ou les smartphones. Il s’avère donc que notre société moderne ne peut pas fonctionner sans ces outils de communication. Se protéger devient alors un impératif pour ne pas endommager ses yeux. La solution : les lunettes anti-lumière bleue. Qu’est-ce que la lumière bleue ? Quels sont ses effets sur la vue ? Comment bien choisir ses lunettes anti-lumière bleue ? Qui peut prendre les lunettes filtrant la lumière bleue ? Réponses dans cet article.

La lumière bleue, qu’est-ce que c’est ?

Il n’y a pas une définition d’école. Toutefois, l’on peut retenir que la lumière bleue n’est pas a priori dangereuse. D’ailleurs, nous la côtoyons chaque jour étant donné qu’elle est une partie du spectre de la lumière du soleil. À quoi sert-elle ? Elle sert à contrôler le fonctionnement de notre cycle biologique et nous indique qu’il est temps de dormir. Concrètement, cette lumière régule la production de l’hormone du sommeil appelé mélatonine. C’est cette hormone qui nous fait avoir des yeux rouges, ou ressentir des douleurs ou de la fatigue au niveau des yeux, comme pour dire qu’il est temps de dormir.

Mais il sied de noter que la lumière bleue n’est pas émise uniquement par le soleil. D’autres sources lumineuses artificielles comme les écrans (smartphones, portables, tablettes, télévisions et ordinateurs) et les ampoules émettent également cette lumière bleue. L’on peut donc constater aisément que la lumière émise par ces sources lumineuses artificielles n’est pas identique, trait pour trait, à celle émise par l’astre du jour. La lumière émise a deux composantes qu’il faut distinguer :

  • La partie bleu turquoise
  • La partie bleue qui tire vers le violet

Cette dernière partie très énergétique ne fait pas du bien à l’œil. Faites un essai en regardant à l’œil nu pendant quelques secondes ou minutes la lumière produite par une de ces sources. Qu’est-ce que vous avez constaté ? La lumière bleue diffusée est plus intense. Vos yeux se fatiguent très vite. Vous sentez qu’il faut dormir un peu. D’où l’importance de se procurer des lunettes Lusee sur lusee.fr.

Pourquoi ces sources lumineuses artificielles produisent-elles ce résultat ? Simplement parce que la lumière bleue qu’elles émettent perce plus rapidement et profondément l’œil jusqu’à atteindre la macula où l’activité visuelle est maximale. Cette lumière dégage une énergie qui atteint facilement la rétine. Elle est nocive pour les yeux.

Voilà que nous passons bien souvent des heures entières devant nos écrans pour travailler, suivre notre série préférée, pour converser avec un ami. La liste est longue. Cette routine n’est pourtant pas sans conséquence. Nos yeux en souffrent. Les enfants, quant à eux, sont les plus exposés. C’est pour cela que les parents leur interdisent bien souvent de trop rester devant les écrans. Quels sont ces effets nocifs de la lumière bleue ?

Les effets nocifs de la lumière bleue

La surexposition à la lumière bleue peut perturber votre sommeil et vous donner des symptômes de fatigue oculaire. Entre autres symptômes de la fatigue oculaire, nous pouvons faire ressortir le clignement des yeux, la vibration des paupières, les picotements, la douleur aux yeux ou encore le fait qu’ils deviennent rougeâtres. Pire, vous allez souffrir de certains maux comme :

  • La dégénérescence musculaire liée à l’âge (DMLA) ;
  • Les troubles de sommeil ;
  • Les troubles d’humeur ;
  • Le développement de la cataracte.

La dégénérescence musculaire liée à l’âge

Le fait de regarder de trop les écrans impacte négativement votre vision oculaire. En effet, la lumière HEV (Haute Énergie Visible) artificielle émise atteint votre macula. Encore appelée « tache jaune », la macula vous permet de visualiser les choses fines. Les mots dans un cahier de notes, l’emplacement où vous devez mettre votre chargeur pour charger votre smartphone, le trou d’un cadenas pour y mettre une clef en sont quelques illustrations. La DMLA se manifeste de plusieurs manières. Non seulement les images que vous visualisez sont déformées, vous pourrez avoir de même une vision floue. Il vous serait très difficile de percevoir certains détails d’un objet par exemple à l’œil nu. Votre macula étant endommagée, votre acuité visuelle va sans doute diminuer.  Cette maladie peut durer toute la vie si elle n’est pas traitée très tôt.

Les troubles de sommeil 

Ils sont dus au dérèglement de la mélatonine. L’organisme humain fonctionne selon un organigramme bien planifié. Un exemple pratique est nécessaire pour comprendre le fonctionnement de la mélatonine. Lorsque nous dormons, notre corps est au repos. Mais c’est le moment idéal pour notre cerveau de produire de la mélatonine. Quand nous nous réveillons, tout semble aller. Nous ne sentons plus la fatigue de la veille. Nous nous sentons en pleine forme. C’est le rôle que joue la mélatonine. Or, elle n’est secrétée par le cerveau que lorsque la lumière diminue. Autrement, plus nous restons devant les écrans le soir, moins notre cerveau sécrète la mélatonine. Logiquement, notre rythme circadien est déréglé. Il nous sera plus difficile de dormir alors, notre cycle de sommeil étant affecté.

Les troubles d’humeur

Est-ce que vous avez déjà passé une nuit agitée ? Si oui, que vous arrive-t-il au réveil ? La lumière bleue n’influence pas uniquement nos capacités oculaires. Elle influence également notre quotidien. En effet, le sommeil est réparateur. Moins vous dormez, plus votre corps va sentir de la fatigue toute la journée. Plus vous avez des sommeils troublés, plus vous êtes stressé. Notre corps se repose quand nous dormons. Il s’ensuit que si vous ne dormez pas bien, vous aurez dans la journée des troubles d’humeur dus à la fatigue et au stress. C’est pour cette raison que vous devez respecter un temps de sommeil par jour.

Important : Un minimum de sept heures de sommeil par nuit est indispensable à l’organisme.

Le développement de la cataracte

La personne qui reste de trop devant les écrans aura à la longue une vision embrouillée. Plusieurs études scientifiques corroborent cette affirmation. Elles démontrent en effet que la lumière bleue traumatise l’œil. Le nerf optique est atteint. On parlera alors de cataracte lorsque le cristallin aura perdu totalement sa clarté.

Comment savoir si une personne est atteinte de la cataracte ? C’est très simple. Elle aura sans doute des troubles momentanés de vue, lesdits troubles étant provoqués par une lumière trop vive. Scientifiquement, on dira qu’elle a des éblouissements. Bien plus, elle aura des problèmes en contre-jour. Si la cataracte n’est pas traitée comme il faut, elle peut entraîner la cécité. D’ailleurs, la cataracte apparaît comme la première cause de l’aveuglement.

Au vu des effets nocifs de la lumière bleue, il y a de bonnes raisons de se protéger des écrans avec des lunettes anti-lumière bleue.

Les lunettes anti-lumière bleue, la seule et véritable solution

Contre les effets nocifs de la lumière bleue, il n’y a qu’une seule solution véritable : l’usage des lunettes anti-lumière bleue. Les autres solutions que proposent généralement les ophtalmologues ne règlent que partiellement le problème. C’est d’ailleurs ce qui ressort des propos d’un ophtalmologue que nous avons contacté : « la seule solution efficace pour pallier les effets nocifs de la lumière bleue est de mettre des filtres entre les sources lumineuses et les yeux ».

Il vous faut alors des lunettes anti-lumière bleue comme les lunettes Lusee adaptées à tous types d’écrans. Ce sont des lunettes dotées de verres de « photoprotection sélective ». Ceux-ci filtrent la lumière bleue : la partie violette de la lumière n’est reflétée que très légèrement. Bien évidemment, ces verres laissent passer la partie bleu turquoise, inoffensive à l’œil. Les yeux sont donc protégés des ondes toxiques. La macula, le cristallin ou la rétine ne risquent pas d’être endommagés. Autre chose intéressante, c’est que ces lunettes ne dénaturent pas les couleurs. 

Les lunettes anti-lumière bleue améliorent également votre vue. L’on doit cette efficacité à la qualité des verres. Choisissez selon votre goût le design qui vous plaît. Les lunettes sont d’ailleurs équipées d’une monture à la mode.

Aussi, faut-il distinguer les lunettes anti-lumière bleue des verres ambrés jaunes des verres transparents. Selon nos recherches, les premières lunettes permettent un meilleur taux de filtration sur la longueur d’onde 450 nm. Elles peuvent filtrer jusqu’à 70% la partie violette de la lumière bleue. Les lunettes anti-lumière bleue avec les verres transparents sont moins efficaces par contre. Elles filtrent jusqu’à 30% en moyenne la partie de la lumière bleue qui tire au violet. Assurez-vous alors de comparer le taux de filtration des lunettes qui vous sont proposées avant de faire votre choix. D’autres lunettes anti-lumière bleue ont pour fonction de soulager les muscles de vos yeux. Elles sont dotées généralement de verres très galbés.

Qu’en est-il du prix desdites lunettes anti-lumière bleue ? Les lunettes anti-lumière bleue sont vendues à des prix abordables. Il suffit de préparer un budget moyen compris entre 39 et 70 € pour vous offrir une paire de lunettes.

Il y a un point qui ne va pas plaire à tous. Et c’est bien normal. Mais devant l’efficacité de ces lunettes, l’on ne peut tenir rigueur trop longtemps aux entreprises qui les fabriquent. Les lunettes filtrant la lumière bleue jouent un rôle-barrière entre les sources lumineuses artificielles et les yeux. Étant donné que la partie de la lumière bleue qui tire au violet est filtrée, le reflet peut sembler résiduel, ce qui bien assurément ne va pas plaire à tous.

Qui peut prendre des lunettes anti-lumière bleue ?

Prévenir vaut mieux que guérir, dit-on. Vous n’avez donc pas besoin de souffrir d’un des effets nocifs de la lumière bleue comme susmentionnés avant de prendre ces lunettes. Dès lors que vous passez plus de 30 minutes devant les écrans par jour, il est nécessaire d’en prendre. L’âge aussi importe peu. D’autant plus que les enfants sont toujours devant les écrans en ces temps de vacances. Dès l’âge de 3 ans, ils peuvent porter des verres anti-lumière bleue.

Tu pourrais aussi aimer

Jean-Louis

A propos de l'auteur: Jean-Louis

Ma Mission ? Une veille permanente sur les nouvelles technologies afin de vous partager les toutes dernières infos sur 5e Génération !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *