Quelle technologie de connexion internet choisir entre l’ADSL, le câble coaxial et la fibre optique ?

De nos jours, il existe trois façons répandues de se connecter : la connexion Internet via l’ADSL, via le câble coaxial ou via la fibre optique. Chacune de ces technologies présente des avantages et des inconvénients. Ce guide détaillé vous aidera à détecter la meilleure technologie de connexion Internet en fonction de vos besoins et exigences.

La fibre optique

La fibre optique est un fil de verre ou de plastique extrêmement fin, aussi fin qu’une mèche de cheveux. Elle a pour première fonction de transmettre de la lumière. Son installation nécessite du matériel comme des soudeuses électriques. Mais grâce à sa capacité de transmission de données numériques, on l’utilise comme technologie de connexion Internet. Le signal Internet se déplaçant sous forme de lumière, elle jouit ainsi d’une vitesse de transmission inégalée jusqu’à ce jour.

Pour connecter un abonné, lorsque la fibre optique est tirée jusqu’à son bâtiment, on parle de la technologie FTTH : Fiber To The Home.

Les avantages de la technologie de connexion via la fibre optique

Le premier avantage de cette technologie est la fulgurante vitesse de transmission des données. Par la fibre optique passent de très grandes quantités d’informations en un temps record, car la vitesse ne subit aucune déperdition pendant le trajet. Une connexion Internet par la fibre optique permet d’atteindre des débits de connexion nettement supérieurs que pour les abonnés se servant de l’ADSL ou du câble coaxial. De cela découlent de nombreux autres avantages tels que : le gain de temps de travail, la facilité des téléchargements, la promotion du cloud, le gain de productivité et d’argent, la possibilité de faire des visioconférences sans encombrements.

Comparativement à l’ADSL, la fibre optique offre un débit symétrique et non asymétrique. Cela signifie que le débit de connexion Internet en réception est aussi élevé qu’en émission.

Comparativement au câble coaxial, la fibre optique n’étant pas conductible de courant, elle n’expose pas les installations à la foudre. La fibre optique offre une bande passante largement plus grande d’une valeur de 100 GHz. Cela représente un gage de sécurité à l’encontre des interférences observées pendant l’utilisation d’un câble coaxial. Il en va de l’intérêt de la fiabilité des informations transmises par la fibre optique.

Le câble optique est nettement plus léger que le câble coaxial ou le câble de cuivre. Cela lui donne l’avantage d’être plus facile à installer.

La transmission des informations via la fibre optique est extrêmement sécurisée et ne peut être perturbée. Aussi, une telle connexion Internet est fortement compatible avec la technologie numérique.

Les limites de la technologie de connexion via la fibre optique

La première limite que présente la fibre optique par rapport aux autres technologies de connexion, c’est son coût de déploiement et d’installation. C’est d’ailleurs pourquoi elle est présente uniquement dans les régions à forte densité de population. Toutefois, la différence de coût observée lors de l’installation peut-être récupérée pendant l’utilisation à cause des énormes avantages de gain de temps, de productivité et de gain de frais d’entretien qu’elle présente.

À cause de sa finesse, la fibre optique peut facilement subir des dommages pendant sa conception ou pendant son installation. Aussi, certains oiseaux apprécient particulièrement sa gaine protectrice faite de Kevlar. Ils picorent dans le but de trouver du matériau leur servant à faire des nids. Il y a également le cas des rongeurs comme les castors qui semblent aimer grignoter la fibre optique. Sous la mer également, la fibre optique semble toujours exposée aux attaques. Cette fois-ci, il s’agit des requins qui sont réputés pour l’endommager et des plantes dénommées Arbres de Noël qui s’enroulent autour de la fibre optique, la considérant comme une racine.

L’ADSL

L’ADSL : Asymmetric Digital Subscriber Line est une technologie de transmission de la connexion Internet à haut débit. Elle permet de transférer des informations numériques au travers du raccordement d’une ligne téléphonique.

Ces informations numériques sont transmises et reçues sans incidence sur le service téléphonique à partir d’un dispositif branché sur la prise téléphonique.

Vers les années 2000, une nouvelle technologie représentant une variable avancée de l’ADSL a vu le jour. Il s’agit de la technologie VDSL : Very-high-bit-rate Digital Subscriber Line. Comme son nom le souligne si bien, cette nouvelle version s’avère fournir nettement plus de débit de connexion que l’ADSL. Cette version de l’ADSL utilise le même mode de transmission de données par les lignes téléphoniques.

Les avantages de la technologie de connexion via l’ADSL

La connexion Internet via la technologie de l’ADSL offre l’avantage de ne pas nécessiter d’infrastructures particulières. Elle se sert de l’infrastructure téléphonique préexistante. Sa mise en place se résume à l’installation d’un filtre de séparation des données et d’un modem ADSL.

 Elle offre également l’avantage de ne pas perturber la ligne téléphonique bien que se servant d’elle. Ainsi, on peut téléphoner et naviguer au même moment sur la même ligne téléphonique.

Elle débite une vitesse de connexion Internet de 40 à 70 fois plus élevée que celle fournie par un modem classique.

L’ADSL est perçu comme un standard pour la connexion Internet. La preuve est qu’elle représente une part importante de 95 % des abonnements haut débit dans l’hexagone.

Une connexion Internet via l’ADSL est illimitée en durée, mais également en quantité de données échangées. Elle jouit d’une tarification forfaitaire sans les frais de communication.

Il faut noter que l’abonné a la liberté de choisir selon ses convenances, son FAI :  Fournisseur d’Accès Internet. Il a également la possibilité de souscrire des abonnements simultanément chez différents fournisseurs.

Les limites de la technologie de connexion via l’ADSL

Comme limite de la connexion internet via la technologie de l’ADSL, on peut citer le fait qu’Internet ne marche pas forcément chez tous les abonnés d’un même central. On parle dans ce cas de l’affaiblissement de la ligne de cuivre. Aussi, les personnes se trouvant trop loin des cabines téléphoniques ne peuvent absolument pas jouir de la connexion Internet via l’ADSL.

Le sigle ADSL signifie en français : liaison numérique à débit asymétrique. Cela traduit que le débit qu’il offre en émission est différent et d’ailleurs inférieur de celui qu’il offre à la réception. L’abonné prendra beaucoup plus de temps à envoyer un fichier qu’à le recevoir. Ce désagrément représente une énorme perte de temps surtout lorsqu’il s’agit de données de volumes importants.

Comme limite remarquable de la connexion Internet via l’ADSL, on note qu’elle offre une vitesse de connexion nettement inférieure à celle offerte par la connexion Internet via le câble coaxial ou via la fibre optique.

Le câble coaxial

Le câble coaxial est une technologie de transmission de données numériques, anciennement utilisée pour les antennes de télévision. C’est le câble qui joint le poste à l’antenne sous forme de râteau.

Aujourd’hui, il est également utilisé pour transmettre la connexion internet. Cela est rendu possible grâce à la technologie HFC : hybride Fibre coaxiale communément appelée FTTLA : Fibre To The Last amplifier (fibre jusqu’au dernier amplificateur). Il consiste alors à joindre un amplificateur se trouvant dans une bâtisse au central téléphonique avec de la fibre optique. Ensuite, on joint cet amplificateur à la maison de l’abonné avec le câble coaxial pour les derniers mètres du raccordement.

Les avantages de la technologie de connexion via le câble coaxial

Le câble coaxial offre l’avantage de confiner les informations en son sein. Ainsi, il facilite ainsi une transmission efficace des informations depuis n’importe quel endroit. Cette technologie présente aussi l’avantage de fournir une vitesse de connexion nettement supérieure à celle de la connexion Internet via l’ADSL.

Il peut supporter une longue transmission d’informations avec une bande passante plus ou moins large.

Les limites de la technologie de connexion via le câble coaxial

Le câble coaxial est une technologie difficile à déployer à cause de son poids, de sa rigidité et de sa connectique particulière.

Le long du câble coaxial, une partie des informations transmises est perdue ou atténuée. On remarque notamment avec la connexion Internet via le câble coaxial que, plus la fréquence de transmission des informations est élevée, plus les pertes sont énormes.

Le câble coaxial est conçu pour prévenir les interférences, toutefois dans un environnement où le bruit électrique est fort, il peut se poser des problèmes. La fiabilité des données est en jeu avec cette problématique.

Aussi, le fait que le câble coaxial soit un conducteur de courant électrique, les installations faites avec ce type de câble sont largement vulnérables aux dégâts de la foudre.

Comparaison des débits de connexion fournis par le câble coaxial, l’ADSL et la fibre optique

Les débits de connexion émis par ces 3 dernières technologies peuvent tous être importants.

Voici des chiffres qui vous aideront à faire un choix optimal de technologie de connexion Internet :

  • Débit maximum avec l’ADSL : 15 Mbit par seconde ;
  • Débit maximum du VDSL : 100 Mbit par seconde. Et pour atteindre cette vitesse maximale suggérée par le VDSL, il va falloir que l’abonner se situe à moins de demi-kilomètres du répartiteur téléphonique. Il s’agit d’une éventualité peu probable ;
  • Débit maximum avec le câble coaxial : 800 Mbit par seconde ;
  • Débit maximum avec la fibre optique : 1 Gbit par seconde.

De tout ce qui précède, on conclut que la connexion avec la fibre optique reste la solution optimale pour jouir d’une connexion Internet sécurisée, ultra-haut débit et sans risque d’encombrement.

Tu pourrais aussi aimer

Jean-Louis

A propos de l'auteur: Jean-Louis

Ma Mission ? Une veille permanente sur les nouvelles technologies afin de vous partager les toutes dernières infos sur 5e Génération !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *