Améliorer sa connexion wifi : présentation, atouts et choix d’un répéteur wifi !

Les nouvelles technologies font désormais partie intégrante du quotidien des foyers français. L’usage des objets connectés est en vogue dans les maisons et regarder des films ou des clips vidéo devient le passe-temps favori des jeunes à la maison. Les apprenants ont aussi besoin d’effectuer des recherches dans le cadre de leurs études. Internet est donc devenu un outil indispensable au sein d’une habitation. C’est ce qui explique le boum qu’a connu le service wifi domestique dans l’hexagone. Selon les statistiques de l’Insee, 2 ménages sur 3 ont un abonnement wifi. Certains affirment même ne plus pouvoir s’en passer. Il n’est donc pas étonnant de voir de plus en plus de prestataires devenir des fournisseurs d’accès internet. Quel que soit le fournisseur, la couverture du réseau n’est pas toujours optimale et l’utilisateur aura certainement besoin d’un répéteur wifi. À quoi sert véritablement cette installation ? Quels sont les critères à prendre en compte pour s’en procurer ?

Répéteur wifi : améliorez la qualité de votre connexion

Votre box a certainement une limite de couverture. Au-delà de celle-ci, vous ne percevrez plus de signal provenant de votre routeur. Cela n’est pas forcément lié à la qualité ni au débit de connexion envoyé par la source. Cette difficulté d’accès est souvent due au plan de votre résidence. C’est le cas des utilisateurs qui habitent dans un bâtiment contenant plusieurs étages. Tous les niveaux ne peuvent bénéficier d’une même couverture de réseau. Vous aurez donc besoin d’un répéteur wifi pour prolonger la limite prévue par le fournisseur. Il en existe différents modèles dans le commerce. Ils proposent des fonctionnalités variées. Il est recommandé d’utiliser ce comparatif pour trouver son répéteur wifi. Cette plateforme présente les meilleurs dispositifs du moment.

Répéteur ou amplificateur ?

Certains utilisateurs confondent le répéteur wifi et l’amplificateur. Cela peut se comprendre, étant donné que les deux dispositifs se proposent d’optimiser l’accès wifi. Il faut cependant préciser que l’amplificateur sert à renforcer la qualité de la connexion wifi. Cette technologie se limite à cette seule fonctionnalité. Par contre, le répéteur wifi est une solution plus complète. Il intervient à 3 niveaux. D’abord, l’installation relaie le signal de connexion en assurant sa continuité. Il s’assure ensuite de sa répartition équitable dans toutes les pièces de la maison. Enfin, le répéteur transmet le signal optimisé à l’utilisateur.

Les critères de choix

Le choix d’un répéteur wifi doit correspondre à un besoin bien précis. Un mauvais choix n’aura donc pas l’effet escompté. Pour ce faire, l’utilisateur doit tenir compte de 4 points essentiels.

Une mono-bande ou un dual-bande ?

Les fabricants de répéteurs utilisent deux sortes de technologie pour la transmission du signal. L’utilisateur doit en tenir compte lors de son choix. Les modèles classiques sont à mono-bande. Encore à ce niveau, 2 options sont disponibles.

Le répéteur wifi peut fonctionner via la fréquence 2,4 GHz. Ce type de répéteur offre une portée plus longue que celui qui émet par la fréquence de 5 GHz. Cette technologie est aujourd’hui un peu dépassée.

Des répéteurs wifi plus sophistiqués sont aussi disponibles. Ils sont capables de prendre en compte deux réseaux wifi. Ce sont les appareils à dual-bande. Ces modèles ont une vitesse de transmission plus rapide et plus précise. Ils peuvent atteindre 1200 Mb/s. C’est une véritable performance qui renforce l’utilité du dispositif. C’est le type de répéteur wifi adapté aux familles nombreuses.

Un répéteur wifi conforme aux normes

Le système wifi fonctionne selon des normes bien précises. Elles sont actualisées en fonction de l’évolution de la technologie. Actuellement, c’est le wifi AC qui est recommandé pour les usages domestiques. Il peut évoluer jusqu’à 1700 Mb/s. Les wifi de type G, B ou N sont moins récents et offrent des débits moins élevés. Pour bénéficier véritablement du répéteur wifi, l’utilisateur doit vérifier la génération de son box. S’il est de type AC, vous devez opter pour un répéteur de la même catégorie. C’est la seule condition pour que les deux appareils soient compatibles. Dans tous les cas, il vaut mieux se procurer un répéteur wifi AC. Il est retro-compatible, ce qui signifie qu’il peut aussi être compatible avec des box moins évoluées.

Un signal de qualité

Il ne sert à rien de se procurer un répéteur wifi à faible signal.

Votre objectif est d’étendre la limite de couverture du réseau wifi. De ce fait, votre appareil doit être capable de relayer le mieux possible les signaux de la box. Vous devez donc faire attention à la qualité de son propre signal. Le minimum que vous pouvez obtenir est 6 décibels isotropes. C’est d’ailleurs ce que proposent la plupart des fabricants. Faites cependant très attention au modèle que vous choisissez. Certains d’entre eux peuvent s’avérer moins performants que prévu. Il est aussi possible de trouver des modèles plus perfectionnés. Des prototypes proposent même un signal allant au-delà des 8 décibels isotropes. Mais la qualité du signal ne dépend pas uniquement du répéteur wifi. Il a été prouvé que les interférences altèrent la puissance des signaux. Les installations électriques par exemple peuvent faire chuter le signal d’un dispositif connecté.

Quelles fonctions avancées ?

Le répéteur doit optimiser l’expérience utilisateur. Certains modèles proposent par exemple des points d’accès indépendant du wifi relayé. D’autres modèles sont également équipés de ports Ethernet. Ils permettent de réaliser des connexions filaires.

Succès, Courbe, Flèche, Mettre En Marche, Désactiver

Comment installer un répéteur wifi ?

Après avoir déterminé les critères d’un bon choix de répéteur wifi, il est désormais temps de s’en procurer. Son installation ne nécessite pas une grande technicité. Vous lirez certainement sur la notice le mode d’installation. Il est cependant nécessaire de préciser que l’installation varie selon qu’il s’agisse d’un répéteur WPS ou non.

Profitez de votre répéteur wifi sans WPS

Les répéteurs wifi sans WPS sont certes rares sur le marché. Cependant, certains ménages continuent d’en utiliser. Des utilisateurs préfèrent ce modèle parce qu’il permet une configuration personnalisée. Son installation est très complexe et requiert beaucoup plus d’aptitudes techniques. Il faut aussi savoir qu’avec ce type de répéteur la connexion à la box se fait manuellement. Il faudra donc faire preuve de plus de minutie. Pour ce faire, l’abonné aura besoin de télécharger le programme d’installation indiqué sur son ordinateur. Ensuite, il suffira de suivre toutes les étapes prévues par le logiciel. Avant de finaliser l’installation, l’utilisateur devra insérer le nom de son réseau dans le formulaire présenté par le programme. Une fois cette étape passée, la configuration du réseau viendra clore le processus.

Répéteur avec WPS : une installation simplifiée

La technologie WPS est une véritable révolution. Il permet une configuration simplifiée d’un réseau wifi. La plupart des répéteurs wifi en sont dotés. Pour l’installer, l’utilisateur aura seulement besoin de mettre sous tension son appareil. La recherche du réseau se fait en actionnant le bouton WPS du répéteur wifi. Le dispositif ne mettra que quelques minutes pour identifier le réseau à relayer. La prochaine étape consistera à connecter le répéteur à la box. Celle-ci est aussi dotée d’un bouton WPS. L’utilisateur doit appuyer sur ce point. La connexion ne tardera pas à s’établir entre les deux appareils. Une fois la liaison effectuée, l’utilisateur commencera à recevoir le signal. Il peut arriver qu’il y ait des dysfonctionnements au cours de l’installation et que le système bug. Vous le saurez quand le voyant d’association s’éteindra. Dans ce cas, il faut relancer l’opération.

Où placer le répéteur wifi ?

Quelle que soit la portée qu’offre votre répéteur wifi, les règles de positionnement sont identiques. Lors de la configuration du répéteur, il est conseillé de le placer non loin du routeur. Cela facilitera son installation. Pour que le dispositif puisse bien relayer le signal de la box, il doit être idéalement placé. Selon les expériences, le répéteur wifi est plus performant quand il est à équidistance entre le routeur et les lieux de réception du signal. À cette distance, il sera plus facile au répéteur wifi de capter le signal et de le renvoyer tel qu’il est reçu. Les répéteurs wifi sont équipés d’antennes. C’est grâce à ces capteurs qu’il parvient à décoder le signal. Ils rentrent également en compte lors de la localisation du dispositif. Leur bonne orientation permettra de renforcer la portée du wifi dans la résidence. L’utilisateur peut se retrouver en difficulté lors de la détermination du positionnement idéal. Pour remédier à cela, la majorité des répéteurs wifi vous signalent la qualité du signal reçu. Un voyant « lien routeur » est prévu. Il indique la qualité de liaison entre les deux appareils :

  • Lorsqu’il s’allume en orange, c’est la preuve que la réception est bonne ;
  • La mauvaise connexion est quant à elle signalée par la couleur rouge ;
  • La couleur verte indique à l’utilisateur que la connexion est des plus optimales ;
  • Il peut arriver que le voyant ne s’allume pas du tout. Dans ce cas, l’appareil indique qu’il n’existe aucune connexion entre lui et la source.

L’utilisateur peut également contrôler l’état de la connexion entre son terminal et le répéteur wifi. Pour ce faire, il devra se référer au voyant « lien client ». Le principe est le même en ce qui concerne les couleurs du voyant.

Tu pourrais aussi aimer

Jean-Louis

A propos de l'auteur: Jean-Louis

Ma Mission ? Une veille permanente sur les nouvelles technologies afin de vous partager les toutes dernières infos sur 5e Génération !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *